Johnny Hallyday aurait-il fait un bon manager de transition ?

Publié le 11 décembre 2017
VIP / Personnalités

Au moment où de la France entière et au-delà tous rendent hommage à l’idole des jeunes (et des moins jeunes) …je m’interroge…Johnny aurait-il fait un bon manager de transition ?

Assurément oui un très bon si l’on considère ses qualités de longévité dans la carrière, de prestance, de charisme, de leadership, d’engagement, de dépense énergétique mais aussi d’humilité, de gentillesse et de générosité. Johnny ne comptait ni ses heures ni ses efforts…Sur scène il ne jouait pas petit bras…Un modèle pour nous tous.

Assurément oui quant à sa capacité à traverser toutes les modes, tous les courants ; et ceci toujours en gardant son cap …le rock & roll. Insubmersible et indémodable Johnny !

Assurément oui encore quant à sa capacité à travailler en binôme ou en équipe. Pour Johnny les duos c’était à chaque fois avec les meilleurs du moment . Souvenons-nous ceux avec Sylvie VARTAN, Francis CABREL, Lara FABIAN, Patrick BRUEL et surtout Céline DION. Et aussi les trios avec Eddy MITCHELL et Jacques DUTRONC…Travailler avec lui a contribué à rendre chacun encore meilleur dans son domaine…

Assurément enfin pour sa capacité à jouer, plutôt à sublimer, les partitions écrites par d’autres (Michel BERGER, Jean-Jacques GOLDMAN, etc.). Le Management de transition consiste à mettre en œuvre sur le plan opérationnel la stratégie décidée le plus souvent par le top management ou les actionnaires …

Je ne m’étendrai pas sur les aspects plus sombres de la personnalité de Johnny…tout en rappelant que les managers de transition ne sont ni des anges ni des robots. Ils sont faits de chair et de sang. Certains ont un côté « jeune » ou « vieille canaille ». C’est selon et c’est tant mieux pour tout le monde. Vive la diversité ! Vive le pluralisme !

Quand les opérations sont bloquées par des archaïsmes, que les décisions s’enlisent dans la politique interne ou la peur d’agir …il faut des managers pour « allumer le feu ». Les managers de transition savent le faire. Ils savent aussi et surtout l’éteindre.

Lors d’une de ses tournées d’adieu, Johnny reprenait souvent à la fin de ses concerts le tube de Gilbert BECAUD « Et maintenant, que vais-je faire ? ». Qu’a-t-il fait ? Johnny a fait ce que tout bon manager de transition fait …il s’est projeté avec enthousiasme vers sa nouvelle mission …

Toujours avec la même énergie et cette « envie d’avoir envie » …

Bye bye l’artiste

Et surtout merci.

David BRAULT

Pour l’équipe Objectif CASH

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

11 juin 2024
VIP / Personnalités

Guerre des talents : Ce que veulent les jeunes et…

Les grands groupes pas si mieux traités que les ETI ? Selon une étude BVA pour la Fondation Jean-Jaurès et la…
4 juin 2024
VIP / Personnalités

Attirer et recruter des talents… Soigner l’entreprise par les plantes…

Nous l’avons rappelé il y a quelques semaines dans une chronique sur notre chaîne YouTube Objectif CASH. Toute crise, toute…
30 mai 2024
VIP / Personnalités

Management de transition : Être ou ne pas être dans…

Vaste sujet pour les dirigeants d’entreprises qui hésitent parfois à avoir recours au management de transition… Vaste sujet également pour…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire