On vit avec ses idées… On meurt avec ses idées…

Publié le 29 juin 2018
Sport et Management

Je me souviens de cette phrase aux allures de sentence prononcée par Luis FERNANDES il y a quelques années au moment de son éviction du poste d’entraîneur du PSG. A l’époque on disait encore « entraîneur ». Pas « coach ». Aujourd’hui les joueurs ne s’entraînent plus. On les coache …enfin s’ils le veulent bien !

Luis FERNANDES. Le plus grand penseur du siècle dernier ? En tout cas, un pur. Souvenez-vous c’est lui qui nous qualifie contre le Brésil en 1986. Il marque le tir au but gagnant. Sacré Luis !

Didier DESCHAMPS est-il prêt à mourir pour ses idées ?

Changement d’époque ou pas, assurément non !

D’abord il faudrait qu’il ait des idées fortes.

Ensuite qu’il nous les communique.

Vite ! Luis reviens !

Dans le football moderne, comme dans la vie dans les entreprises, il faut se méfier des managers avec des convictions trop fortes ou trop exacerbées…Regardez Marcelo BIELSA à Marseille puis à Lille. Il a fait pschitt !

Didier DESCHAMPS est un 100 % pragmatique. Il essaie un schéma. Cela fonctionne. Il continue. Cela ne fonctionne pas, il change. Il se trompe à nouveau sur un joueur ou sur une mise en place. Pas de problème. Il change encore. Contre le Danemark il change 6 joueurs d’un coup. Même pas peur !

Vous avez dit « girouette » ?

Non, dit Arsène WENGER (l’ex manager d’Arsenal) dans la dernière édition du Journal du Dimanche. A propos des tâtonnements tactiques de Didier DESCHAMPS, Arsène WENGER déclare « Notre métier est d’avoir une idée et de la transformer en pratique. Si ton idée ne porte pas ses fruits, il ne faut pas s’obstiner. Didier DESCHAMPS a bien fait de changer ». Soutien de poids !

Le seul reproche que l’on puisse faire à Didier DESCHAMPS, c’est de « gagner moche » (to win ugly in English). Cela existe aussi dans le tennis. Tout le monde n’est pas FEDERER !

Et aussi de courir deux objectifs à la fois :

– Gagner le match contre le Danemark, et

– Gérer le groupe…

Deux objectifs apparemment incompatibles. Et pourtant, une fois encore Didier DESCHAMPS a la BARAKA. Il préserve la 1ère place du Groupe et « aère » ses coiffeurs. Leur donne du temps de jeu. Il faut dire que les Danois l’ont bien aidé, tous repliés dans leur camp….

La BARAKA ! Toujours la BARAKA ?

Faut-il s’attendre à de nouveaux changements contre l’Argentine ?

Forcément oui ! Didier DESCHAMPS voit les mêmes choses que nous. Des joueurs cramés (60 matches par saison c’est trop ?), peu motivés, peu engagés, tétanisés par la prise de risque …

L’inconscient du football qui réapparaît subitement à la surface. Cet inconscient exprimé par un dessin dans la Canard Enchaîné la semaine dernière.

Deux joueurs de foot se disputent le ballon.

Le premier dit au second : « Tu as joué combien de matches de Coupe du Monde ? »

Le second répond au premier : « Tu gagnes combien par match ? »

On pourrait résumer le 1er tour de cette Coupe du Monde par cette allégorie ? Deux mondes qui s’opposent. Le monde du jeu, de la jeunesse, de l’enthousiasme communiqué au public…Et le monde des réalités, des calculs, du cynisme …

Chacun a son idée sur la question…

Plus que quelques heures pour connaître le dénouement…

Et enfin savoir si

– Lionel MESSI redeviendra le grand MESSI, s’il laissera une trace plus grande dans l’histoire du foot que MARADONA ?

– Le match contre l’Argentine fera enfin entrer l’équipe de FRANCE dans cette Coupe du Monde ?

Y a-t-il un scénario idéal pour Samedi 16 Heures ?

Je tente le coup. Vous n’êtes pas obligé de me croire.

Je vois 3 buts de MESSI et …Match nul 3 à 3 à la fin du temps réglementaire.

Je vois la France se qualifier 5 à 3 à l’issue des prolongations.

Les buteurs pour la France : GIROUD (4ème), MBAPPE (56ème), DEMBELE (92ème). Puis POGBA (105ème) et GRIEZMANN (117ème).

Juste histoire de réconcilier les anciens et les modernes.

Moi je crois en Didier DESCHAMPS, le 100% pragmatique. Il a la BARAKA, je vous dis.

Allez la France !

David BRAULT

Objectif CASH

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

6 décembre 2022
Sport et Management

Optimisez vos budgets avec le management de transition !

« Les choses mystérieuses ne s’expliquent que par des choses plus mystérieuses encore. » Jean Ray Cette maxime va comme un gant…
24 novembre 2022
Sport et Management

Il en va du management de transition comme de la…

Vite ! Précipitez-vous ! Cette exposition est formidable ! En quelques salles et quelques dizaines d’œuvres nous comprenons l’évolution dans les thèmes et…
15 novembre 2022
Sport et Management

Le cinéma nous livre régulièrement des leçons de management !

Des leçons de vie tout court ?   Avec « Sans filtre » film primé à Cannes en 2022 et « Reprise en main »…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire