Se protéger et protéger les autres

Publié le 20 mars 2020
Management / Prospective

Chers toutes et tous,

Face à la crise sanitaire hors norme, nous nous trouvons tous dans une situation inédite. Il est important que les acteurs du management de transition se mobilisent en témoignant leur volonté de protéger leurs équipes (salariés ou partenaires) et en même temps les équipes de leurs clients, de faire preuve d’empathie et de solidarité avec la population et le pays, et d’agir de façon responsable à l’égard de l’ensemble des parties prenantes.

#1 – Se protéger et protéger les autres

Aujourd’hui, plus que jamais, notre premier devoir est de vous alerter sur la 1ère des nécessités qui est de vous protéger et de protéger de vos collaborateurs (ceux avec qui vous travaillez en mode mission chez les clients).

Depuis plusieurs semaines déjà, Objectif CASH avait anticipé et mis en place les fameux « gestes barrières » (que ces mots sont horribles quand ce qu’on préfère le plus dans la vie ce sont les contacts avec les gens). Objectif CASH n’accueille plus de public depuis une semaine et a fermé ses locaux depuis Mardi matin. Toutes nos manifestations / réunions petits déjeuners ont été ajournées et reportées. Le calendrier, les programmes détaillés et les formulaires d’inscription sont disponibles comme toujours sur www.citizen-cash.com. Vous serez tenus informés directement sur le site en cas de nouveaux reports.

Toute l’équipe Objectif CASH a basculé en télétravail depuis ce week-end. Nous sommes joignables à tout moment (*) par téléphone, mails et aussi sur les réseaux sociaux.

(*) Sauf bien sûr quand il faut aller faire le ravitaillement tous les deux ou trois jours. Ce matin il n’y avait plus d’œufs bios ni de légumes chez FRANPRIX …Il faut que j’y retourne demain…

#2 –Restons informés et restons en contact

En solidarité avec la population, nous vous incitons à respecter les mesures prises par le gouvernement tant pour vous-mêmes que pour les sociétés clientes que vous accompagnez.

Nous suivrons avec la plus grande attention l’évolution de la situation et continuerons à appliquer strictement les recommandations des autorités.

Restons en contact car cela fait plaisir d’avoir de vos nouvelles même si c’est juste pour se faire « coucou » et savoir comment ça va.

#3 – Agissons en acteurs économiques responsables et avisés

Il est bien trop tôt pour dresser un bilan. Ce n’est pas le moment. Aujourd’hui la priorité c’est la « guerre » contre le virus comme l’a dit et répété notre Président. Au respect du confinement total pour ceux qui le peuvent et qui, il faut bien le reconnaître, sont des privilégiés par rapport aux soignants, aux pompiers, aux policiers, aux enseignants, aux commerçants et prestataires de services sous astreinte, et aux très nombreuses personnes qui n’ont d’autres choix que d’aller bosser…

Tout le monde se mobilise à sa façon. C’est heureux ! Et c’est bien le sens de ce qui est demandé à chacun en termes de privation de libertés.

Exemple : Dominique Gaillard, le Président de France Invest (capital-investissement) recommande la plus grande vigilance à ses membres investisseurs et aux dirigeants des plus de 4000 entreprises Françaises dans lesquelles des fonds ont investi. Notamment si cela n’a pas encore été fait, de dresser un état de lieux précis des sociétés les plus fragilisées par le contexte actuel et d’adopter des mesures de gestion ou de financement de la trésorerie appropriées permettant à ces entreprises de faire face à cette situation exceptionnelle ; y compris le cas échéant d’étudier la mise en place par les fonds de comptes-courants dans les entreprises qui en auraient un besoin impérieux. Ceci bien évidemment, précise-t-il, dans le respect du cadre légal, des procédures d’alerte et de gouvernance existantes.

En d’autres termes, si des Directeurs Financiers et des Directions Générales vont être sur le pont au cours des prochains jours, les fonds d’investissement seront eux-aussi présents pour aider. De là à mettre la main à la poche ? Nous verrons bien au cas par cas. Mais l’intention est là. La prise de conscience aussi.

#4 – La contribution d’Objectif CASH à l’amélioration de la situation des entreprises

Il y a des centaines de manières d’élaborer des prévisions de trésorerie, des milliers même. Presqu’autant que d’entreprises et de Directeurs ou Contrôleurs Financiers. Nous, chez Objectif CASH, nous avons notre idée sur la question mais par les temps qui courent il y a peut-être mieux à faire que d’élaborer des prévisions de trésorerie. C’est la guerre (le Président l’a répété 6 fois dans son allocution du 16 Mars) et rappelons le, la priorité en temps de guerre c’est de se protéger et de protéger les siens.

De plus si vous vous lancez dans le processus de prévisions de trésorerie dès maintenant qu’allez-vous mettre dans la ligne « chiffre d’affaires » pour les prochains mois ? Combien en encaissements ? Et combien en décaissements ? Comment allez-vous prendre en compte le chômage partiel ? Etc. Plus de questions que de réponses…

Trop tôt, bien trop tôt. Le moment viendra mais c’est trop tôt.

En revanche s’il manque des données (nous avons même plus d’incertitudes en ce moment que de certitudes) pour élaborer la prévision de trésorerie on peut tout de même, à ses moments perdus, réfléchir à ses processus, ses méthodes …réfléchir aussi aux raisons qui amènent des milliers d’entreprises (et pas que des petites ; je parle aussi d’ETI et de grands groupes) à ne pas faire ou à ne plus faire de prévisions de trésorerie depuis des mois voire des années.

La faute à l’argent facile ? La faute à qui ? On s’en fout. C’est trop tard. Les seules certitudes que nous avons à cet instant précis

– C’est trop tôt pour se lancer tête baissée dans le processus de remise à plat des prévisions de trésorerie

– A un moment (dans quelques semaines ? quelques mois) il faudra bien en faire ou en refaire…Etre prêts comme on dit !

« Les Directions Financières les plus performantes consacrent 75% de leur temps à l’analyse de leur données financières ? Pourtant, la majorité des directions financières n’y consacrent que 20% ! »

Donc, en résumé : Rien à faire pour le moment, c’est trop tôt. Juste réfléchir à ce que nous faisions avant et comment nous allons faire plus tard pour maintenir l’existant ou l’améliorer. Cela tombe bien car réfléchir cela peut se faire à distance… De chez soi au chaud tranquillement. Pas besoin de braver les interdits du confinement ni d’aller au bureau.

Aussi dès le début de la semaine prochaine Objectif CASH partagera avec vous gracieusement sa méthodologie et son « Diagnostic des Prévisions de Trésorerie ». Chacun pourra ainsi disposer d’un support méthodologique objectif et inédit pour évaluer ses pratiques, se comparer avec d’autres Directions Financières et aussi réfléchir au coup d’après…

Soyons responsables, solidaires, patients mais aussi optimistes.

Il y aura un après. Il est trop tôt pour envisager de le dessiner dès maintenant. Mais il y aura un après. Et les managers de transition d’Objectif CASH seront présents à vos côtés pour préparer cet après.

En prenant soin de vous, vous prenez soin des autres !

L’équipe Objectif CASH

David Brault – david.brault@objective-cash.com – 06 07 78 70 87

Olivia Sieber – olivia.sieber@objective-cash.com – 06 11 19 61 41

www.objective-cash.com

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

6 décembre 2022
Management / Prospective

Optimisez vos budgets avec le management de transition !

« Les choses mystérieuses ne s’expliquent que par des choses plus mystérieuses encore. » Jean Ray Cette maxime va comme un gant…
24 novembre 2022
Management / Prospective

Il en va du management de transition comme de la…

Vite ! Précipitez-vous ! Cette exposition est formidable ! En quelques salles et quelques dizaines d’œuvres nous comprenons l’évolution dans les thèmes et…
15 novembre 2022
Management / Prospective

Le cinéma nous livre régulièrement des leçons de management !

Des leçons de vie tout court ?   Avec « Sans filtre » film primé à Cannes en 2022 et « Reprise en main »…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire