Que peut bien avoir à dire un « vieux monsieur » de 98 ans sur notre temps ?

Publié le 2 octobre 2019
Management / Prospective

En quoi cela peut-il avoir un impact sur nos activités de management de transition ? Sur nos activités de management tout court ?

J’ai assisté récemment à une présentation d’Edgar MORIN à propos de la parution de son livre de souvenirs.

Il a précisé « Souvenirs » et non « Mémoires » …

Le livre fait la part belle à ses nombreuses rencontres amicales et amoureuses…

Intellectuel reconnu partout dans le monde, il a connu très jeune l’engagement dans la résistance, puis le communisme stalinien, Mai 68,etc. Il a beaucoup voyagé, publié et continue de s’engager sur de nombreux sujets notamment le défi écologique ou la protection des libertés individuelles. Chantre de l’interdisciplinarité (Edgar Morin parle de « poly-disciplinarité ») il a regretté que sur de nombreux problèmes de notre temps les élites intellectuelles se figent dans leurs savoirs, leurs académismes, sans écouter les autres disciplines ; quand elles ne se retranchent pas carrément derrière des analyses exclusivement quantitatives, des calculs, des algorithmes …

Le monde à la merci d’une erreur de calcul d’un drone ?

La réponse d’Edgar Morin est simple. Il parle tout à la fois de cœur (d’histoire, de psychologie, de mythologie, d’art…) et de raison (de géologie, de biologie, de physique, de chimie,…).

Sans vouloir te vanter … ami lecteur, mon semblable, mon frère…

Le management de transition, le management tout court…ne consiste-t-il pas à trouver, à chaque étape de la vie de l’entreprise, les bons ajustements, les bons équilibres, la bonne alchimie entre des sciences dures que sont le contrôle de gestion, la trésorerie, l’automatisation et la digitalisation des processus et des sciences molles que sont les relations humaines, l’altérité et l’empathie ?

Les problèmes complexes se résolvent toujours à plusieurs. Edgar Morin fait une différence très nette entre « Résistance » et « Rébellion ». A chacun, selon ses moyens, de choisir ses combats. Pour choisir les siens, Edgar Morin se nourrit sans cesse des 4 « saisons » de sa vie : enfance, adolescence, âge adulte et vieillesse. Chaque période de la vie est propice à être curieux, à dialoguer et surtout à s’émerveiller. A être aussi indiscipliné parfois …

Optimisme ou pessimisme ?

Il ne tranche pas. Il reste lucide sur chaque problème rencontré, à l’écoute des signaux faibles et des signaux émis par les plus faibles (les « vaincus » comme les appelle Edgar MORIN). Des initiatives des jeunes notamment.

Il cite Héraclite (- 600 avant JC) ; « L’humanité a toujours fonctionné entre la concorde et la discorde ». Aujourd’hui, dans notre monde libéral et mondialisé nous parlerions plutôt « compétition » ou « concurrence » au lieu de « discorde » … Mais, selon Edgar Morin, l’important c’est d’avancer.

C’est la fin de l’été, il pleut … Changement de saison …

L’automne arrive…et avec lui / elle (une saison qui se conjugue au masculin et au féminin … Allez savoir pourquoi ?) les problèmes de l’automne arrivent aussi. La crise entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, la montée des nationalismes partout, la récession annoncée en Allemagne, la recherche de nouveaux leviers de croissance pour l’Europe, …

Dans nos entreprises, l’automne c’est …

…le moment où l’on découvre un certain nombre d’augmentations de charges ou de taxes, la période des budgets (top down ou bottom up ?), le temps de la préparation de la clôture annuelle, de la pression mise par les actionnaires pour respecter les covenants à la fin de l’année…

L’automne c’est aussi souvent le Responsable Contrôle de Gestion ou le Responsable Trésorerie qui nous lâche (il ou elle saisit une opportunité d’un poste de DAF de filiale dans un autre Groupe). C’est l’EBITDA dans la tableau de trésorerie qui ne colle pas avec l’EBITDA dans le reporting… Si, si …cela existe …Pas qu’en automne d’ailleurs !

En quoi le témoignage d’Edgar MORIN, qui a vécu un siècle, peut-il nous aider ?

Rien ne se fait sans émerveillement, sans rencontres, sans écoute de l’autre, sans amitié, sans amour, sans passion, sans plaisir partagé…

Un beau message ! Un message pour toutes les saisons !

L’équipe Objectif CASH

PS : Il reste encore quelques places disponibles pour nos BOOSTER DAYS. L’occasion d’échanger entre professionnels sur des sujets d’actualité de la Finance ou du Management. L’occasion aussi de faire des rencontres.

Programmes détaillés et inscriptions sur le site www.citizen-cash.com ou par téléphone au 01 56 59 09 40 ou par mail à olivia.sieber@objective-cash.com.

Vous souhaitez recevoir en priorité les actus et les nouvelles offres d’Objectif CASH => Rejoignez-nous sur notre page Linkedin Objectif CASH.

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

6 décembre 2022
Management / Prospective

Optimisez vos budgets avec le management de transition !

« Les choses mystérieuses ne s’expliquent que par des choses plus mystérieuses encore. » Jean Ray Cette maxime va comme un gant…
24 novembre 2022
Management / Prospective

Il en va du management de transition comme de la…

Vite ! Précipitez-vous ! Cette exposition est formidable ! En quelques salles et quelques dizaines d’œuvres nous comprenons l’évolution dans les thèmes et…
15 novembre 2022
Management / Prospective

Le cinéma nous livre régulièrement des leçons de management !

Des leçons de vie tout court ?   Avec « Sans filtre » film primé à Cannes en 2022 et « Reprise en main »…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire