L’intelligence artificielle n’a pas de coeur…

Publié le 15 mai 2018
Management / Prospective

C’est ce qu’affirme Olivier DUHA, Cofondateur de Webhelp et Ex Président de Croissance Plus, dans une chronique parue dans le JDD le 29 Avril 2018.

Dépourvue d’enpathie, la machine resterait impuissante dans beaucoup de domaines…

C’est exactement l’inverse dont nous avons été les témoins le jour de l’installation de l’exposition du « media artist » Filipe VILAS-BOAS au Maif Social Club 37 Rue de Turenne à Paris. Né en 1981 au Portugal, artiste autodidacte, Filipe a muté il y a quelques années dans un art dédié aux nouvelles technologies. Son moteur de création : Il est temps de questionner notre futur …

La punition de Felipe Vilas-Boas

Que nous dit son installation ?

Un robot (un bras articulé comme chacun d’entre nous en a observé dans telle ou telle usine) recopie à l’envie la même phrase « I must not hurt humans ». L’écriture est appliquée. Pas de rature. Les lettres sont parfaitement bien dessinées. Une écriture de CM2 ? A la fin de chaque page le robot arrache la feuille du bloc et recommence en haut de la page suivante.

Vous avez dit dépourvu d’empathie le robot ?

Combien d’entre-nous ont déjà recopié 100 fois la même phrase ? A quand remonte notre dernière punition ?

D’ailleurs on ne sait pas si l’exercice maintes fois reproduit, le titre de l’installation nous amène à le penser, évoque une quelconque punition du dit robot ou s’il agit de sa propre initiative comme pour s’autopersuader qu’il ne fera jamais de mal aux humains ? Puni pour quoi au juste ? A chacun d’imaginer l’histoire qui précède l’éventuelle punition …A chacun d’imaginer la suite, quand le robot en aura fini avec toutes les feuilles …Repartira-t-il réconcilié avec les humains ? Leur en tiendra-t-il rigueur pour cette punition ?

Question pour nous les humains

Suffit-il de répéter à longueur de journée, de l’écrire même, qu’on aime les gens …pour les aimer vraiment ?

Nous, les humains, aimons nous vraiment les humains ? Tous les humains ?

En savoir plus sur Filipe VILAS-BOAS : Allez découvrir sa nouvelle installation intitulée « Casino Las Datas » à la Fondation EDF, 6 Rue Récamier, Paris 7ème (entrée libre du mardi au dimanche de 12 H à 19 H ; à partir du 4 Mai et jusqu’au 6 Octobre 2018)

#BBD0E0
»

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

11 juin 2024
Management / Prospective

Guerre des talents : Ce que veulent les jeunes et…

Les grands groupes pas si mieux traités que les ETI ? Selon une étude BVA pour la Fondation Jean-Jaurès et la…
4 juin 2024
Management / Prospective

Attirer et recruter des talents… Soigner l’entreprise par les plantes…

Nous l’avons rappelé il y a quelques semaines dans une chronique sur notre chaîne YouTube Objectif CASH. Toute crise, toute…
30 mai 2024
Management / Prospective

Management de transition : Être ou ne pas être dans…

Vaste sujet pour les dirigeants d’entreprises qui hésitent parfois à avoir recours au management de transition… Vaste sujet également pour…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire