L’homme qui marche !

Publié le 20 mars 2018
Management / Prospective

« Si seulement je savais pourquoi j’échoue. Ce ne peut être la réalité objective qui est en cause, mais bien ma vision objective. Je suis un sculpteur de phénomènes dont je me torture pour saisir l’essence. » Alberto Giacometti

Au moment où résonnent encore les vœux pour l’année 2018 de notre Président, qui comme chacun sait, est « En marche ! » et notamment

– « Cet esprit de conquête que nous avons en partage… »

– « Nous sommes capables de l’exceptionnel… »…

je songe à cette figure de l’Homme qui marche de Giacometti et ne peux m’empêcher de citer le grand poète, Claude Adelen, dans sa vision de l’homme qui marche :

« le Vertical

qui marche.

grande lettre

grecque. Lambda la vie.

la vie (la mienne ?)

je poussai la

porte du

titre.

j’entrai dans du poème.

dans de la matière de poème.

dans de

l’inconnu.»

«.verticalité qui

penche

un peu

buste qui relie

la tête

au rythme

de l’enjambée

etc. etc.»

La tête paraît petite. Les pieds énormes. Comme englués dans la terre. Le corps est immobile …dans son déséquilibre vers …son futur ou vers sa destinée.

Suffit-il d’une impression de vitesse pour avancer ?

J’aime cette idée de disproportion entre la tête et les pieds. Ce côté englué dans la terre. C’est ce que vit tout manager de transition dans ses missions. Cette impression qu’on le considère comme ayant « une petite tête ». Les managers de transition ne sont ni des consultants ni des experts. Ils ne proposent pas de grandes innovations révolutionnaires ni des martingales qui marchent à tous les coups. Les managers de transition se frottent toute la journée au concret, au réel…Il s’agit d’opérationnel …pas de manier des concepts…Les managers de transition n’ont le plus souvent comme bagage que leur bon sens « paysan ». Les pieds dans la terre…

Comme tous les managers de transition, j’aime cette impression que le quotidien nous happe, nous tire vers le bas comme si nous avions les pieds dans la glaise…que nous ne pourrons pas nous en extraire…que chaque pas vers l’avant est un exploit…une victoire sur les vicissitudes du quotidien…des idées reçues.

Et pourtant, le manager de transition reste vertical …Et ….vous savez quoi ?

Comme l’Homme qui marche de Giacometti, le manager de transition marche … tout simplement !

David BRAULT

Directeur Associé

Objectif CASH

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

23 janvier 2024
Management / Prospective

Management de Transition : Tout et son contraire ?

Vous êtes tous des acteurs ou des observateurs avisés de notre beau métier qu’est le management de transition… A minima…
11 janvier 2024
Management / Prospective

RSE : C’est bien aussi quand les dirigeants d’entreprises lèvent…

Découvrez dès maintenant notre programmation 2024 avec plus de 50 % de nouveautés dans les thématiques traitées … Marre des…
4 janvier 2024
Management / Prospective

« Faire des ETIncelles avec les ETI ! »

Ensemble faire de 2024 l’année des ETI … Aujourd’hui, la France compte 5.600 ETI, qui pèsent 33 % de l’export…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire