2008-2018 : LME, 10 ans déjà !

Publié le 20 novembre 2018
Finance / Gestion

TTEPIQTM (*)

A en croire ces jours ci les chefs d’entreprises, les choses évoluent peu.

Je ne sais pas vous mais moi j’ai l’impression de revenir 10 ans en arrière.

A l’occasion d’une conférence organisée par le Cabinet ARC (vous savez les publicités sur BFM Radio => « Votre argent n’a pas de temps à perdre ! »), François ASSELIN de la CPME a déclaré : « Il y a 3 choses qui font qu’un chef d’entreprise dorme comme un bébé :

Le niveau du carnet de commandes

L’ambiance dans l’entreprise

La trésorerie ».

A en croire l’étude publiée à cet effet par le Cabinet ARC les choses évoluent peu :

– Les retards de paiements stagnent autour de 10 / 11 jours en moyenne après l’échéance.

– 85 % des PME/PMI n’osent pas relancer les Grands Groupes qui leur doivent de l’argent de peur de dégrader la relation commerciale.

– 80 % des litiges évoqués pour différer les paiements sont infondés (les litiges seraient de plus en plus utilisés pour contourner la loi LME !).

– Si on a tendance en général à incriminer dans ce type d’enquête l’Etat, les Collectivités Territoriales et les Grands Groupes (qui abusent avec leurs Centres de Services Partagés etc.), la vérité des chiffres montre que les PME / PMI entre elles ne se font pas de cadeaux…Elles établissent entre-elles les mêmes rapports de force que certains grands groupes avec les PME…

Les solutions ? Comment faire en sorte que les entreprises soient payées à temps ? Que leur trésorerie opérationnelle ne soit pas fragilisée ?

– Se plaindre contre le système fiscal Français qui ponctionne trop les entreprises: « Les entreprises en France sont pénalisées en termes de marges par rapport à leurs concurrentes ; en Allemagne notamment. Elles manquent de fonds propres … »

– Accuser les banques : « Elles ne jouent pas le jeu » ou « La faute à Bâle 3 … » ou encore « Elles ne prêtent qu’aux riches … » ou enfin « J’irai bien voir la BPI pour obtenir des garanties …mais cela fait beaucoup de paperasse à gérer … »

– Développer le « Name & Shame » : Il paraît que cela marche. Honte à nous !

– Sanctionner plus massivement les contrevenants à LME par des amendes …mais cela tombera dans les poches de l’Etat et pas dans celles des PME/PMI qui sont les plus pénalisées par cette situation …

Beaucoup de vœux pieux quand même …

Parmi les solutions qui ont fait leur preuve depuis plus de 10 ans que la loi LME existe et qui continuent à fonctionner :

– Eviter les rapports de force qui génèrent forcément du stress pour le chef d’entreprise et ses équipes et in fine des risques de pertes financières ou des coûts de contentieux qui peuvent s’avérer très lourds…

– Préférer mettre en place en amont un rituel avec ses partenaires commerciaux et financiers …de manière à mieux anticiper les pics et les creux conjoncturels mais aussi les besoins plus structurels

Appeler Objectif CASH au 01 56 59 09 40 et bénéficier immédiatement de l’expérience accumulée depuis plus de 15 ans lors des 550 missions réalisées dans des entreprises industrielles ou de services, toutes leaders dans leurs secteurs d’activités

– Implanter les bonnes pratiques diffusées par Objectif CASH à l’occasion des conférences organisées 50 à 60 fois par an depuis plus de 10 ans => programmes et inscriptions disponibles sur www.citizen-cash.com

Interrogé à ce sujet Michel SAPIN (Ancien Ministre de l’Economie sous la Présidence de François HOLLANDE) ajoute :

« Il n’y a rien de plus difficile à prévoir …que l’avenir ! »

Sacré farceur ce Michel. Pourtant la situation politique et économique que nous traversons tend à lui donner raison.

Qui aurait pu prévoir il y a encore quelques semaines que notre Président, jeune et polyglotte, à la posture pro-business, le roi de la « Start Up Nation », qui après avoir écrasé la main de Donald Trump dans un meeting et réalisé une première année de quinquennat euphorique … serait lui aussi victime d’un trou d’air ?

Qui aurait pu prévoir que notre Président, élu sur une volonté de changement, décidé à faire de la politique autrement et doté d’une majorité de députés à l’Assemblée Nationale issus de la société civile …éprouve tant de difficultés à remanier son gouvernement …

La faute aux Ressources Humaines ?

Pour notre Président comme pour les entreprises : les ressources humaines c’est important !

Il n’y a pas que la Trésorerie…il y a aussi l’environnement organisationnel et managérial qui la sous-tend.

Besoin de renfort sous forme de management de transition ?

Y-a-t-il quelqu’un parmi vous pour transmettre à notre Président le numéro de téléphone d’Objectif CASH ?

Besoin d’élaborer ou de sécuriser vos prévisions de trésorerie ?

N’hésitez pas à vous inscrire à notre prochain petit déjeuner sur le thème « L’indispensable prévision de trésorerie … » qui se déroulera le Vendredi 23 Novembre 2018 à partir de 8 H 15 dans les locaux d’Objectif CASH.

Le programme détaillé et les formulaires d’inscription sont disponibles sur le site www.citizen-cash.com

Attention : le nombre de places est limité. Il est préférable de vous inscrire à l’avance.

David BRAULT

Objectif CASH

06 07 78 70 87 / 01 56 59 09 40

(*) Ta Trésorerie Est-elle Plus Importante Que Ta Mère ?

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

24 novembre 2022
Finance / Gestion

Il en va du management de transition comme de la…

Vite ! Précipitez-vous ! Cette exposition est formidable ! En quelques salles et quelques dizaines d’œuvres nous comprenons l’évolution dans les thèmes et…
15 novembre 2022
Finance / Gestion

Le cinéma nous livre régulièrement des leçons de management !

Des leçons de vie tout court ?   Avec « Sans filtre » film primé à Cannes en 2022 et « Reprise en main »…
25 octobre 2022
Finance / Gestion

French Tech : Plus souvent mulets que licornes !

Dans son édition du Dimanche 16 Octobre 2022, le Journal Du Dimanche, sous la plume de Sylvie ANDREAU, récapitule un…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire