Télétravail et Management de Transition : Nouveaux équilibres à trouver !

Publié le 17 mars 2022
Management / Prospective

L’émergence d’un modèle hybride sous l’effet du télétravail voulu ou subi contribue à transformer les pratiques des entreprises et donc aussi celles des managers.

De plus en plus de managers en interne ou de candidats à des postes de managers (jeunes et moins jeunes) interpellent les entreprises à ce sujet.

Toutes les entreprises, tous les Directeurs de Ressources Humaines n’ont pas toutes les réponses concrètes à l’instant T.

C’est d’ailleurs pour cela que l’APEC s’emploie à organiser pour les entreprises des formations en présentiel et en distanciel sur le thème du rôle du manager confronté au télétravail ; formations très bien faites… Surtout quand l’intervenant va vous dire de façon un peu directe en aparté : « Faut savoir ce que vous voulez ! Soit vous voulez embaucher des managers et vous faites des concessions sur le télétravail ! Soit vous restez comme vous êtes et rien ne se passe … ». Cela a le mérite d’être clair … Chacun sait ce qu’il a à faire …

Ce qui est sûr ; ce que nous constatons tous les jours sur le terrain :

>  Les pratiques managériales évoluent avec le télétravail

>  Les managers se voient assigner de nouveaux rôles ; au premier rang desquels l’embarquement des collaborateurs, l’inclusion des collaborateurs et la formation des collaborateurs font partie des Top priorités

Quid des managers de transition ?

En quoi sont-ils affectés par le « tsunami organisationnel » que le télétravail représente pour les entreprises ?

Tout d’abord en préliminaire rappelons deux principes de base

  • Dans management de transition le mot important c’est management
  • Que des managers de transition aspirent à faire du télétravail comme les autres managers est légitime

Quid des clients d’Objectif CASH ?

  • 50 % sont des grands groupes internationaux pour des missions dans les filiales / business units en France et à l’international
  • 50 % sont des ETI adossées à des fonds d’investissements avec des objectifs de performance bien identifiés

Si les clients d’Objectif CASH ont recours au management de transition c’est qu’ils ont besoin de renforts ponctuels pour sécuriser des projets de transformation, en accélérer d’autres etc. et que ces renforts soient au service d’une performance accrue …

L’essence même, notre ADN, c’est de venir en renfort de l’interne pour « faire avec » l’interne; pas en substitution encore moins en opposition…

Il est difficile de prétendre « faire avec » l’interne si l’on ne se voit jamais ou en coup de vent pour faire des points d’étape et que le reste du temps on est à la maison ou en visioconférence…

Mais il est difficile également de partager le vécu de l’interne si le manager de transition est 100 % en présentiel quand les personnes avec qui il a vocation de « faire avec » sont prioritairement en « remote ».

On sent bien qu’il y a un nouvel équilibre à trouver …

Quel peut-être ce nouvel équilibre ?

Beaucoup de managers de transition nous expliquent ou pensent pouvoir expliquer à nos clients

  • « deux jours sur place en région avec l’interne et trois jours en télétravail c’est le bon équilibre pour être efficace … »
  • « c’est avant tout une question d’organisation … »
  • « on fait beaucoup de choses en visioconférences quand on sait s’en servir »

Ce à quoi nous répondons ou plutôt nos clients nous répondent :

  • Le management de transition ce n’est pas du consulting ; il y a une dimension opérationnelle incompressible ; notamment dans le management de transition appliqué à la Direction Financière où plus de 50 % des missions consistent à produire des chiffres (arrêtés comptables, KPIs, reporting, budgets, forecasts, business plans, prévisions de trésorerie…) ou à apprendre aux équipes internes à les produire eux-mêmes. Il y a toujours un livrable à la fin. Ce livrable est tout sauf un power point …En Direction Financière, le livrable se construit progressivement avec l’équipe interne du client (dirigeants, service comptabilité, service contrôle de gestion, service trésorerie, etc.). Ne pas être souvent dans la même pièce peut conduire à des incompréhensions…
  • L’organisation du travail chez le client, c’est le client qui la décide…
  • De même c’est le client (et l’expérience démontre que chaque client est très différent sur ce point) qui décide ce qu’il considère être le plus efficace pour lui et son organisation. Il y a bien sûr une possibilité de dialogue, une marge de négociation voire une capacité à le faire évoluer sur certains points mais en définitive c’est le client qui a le dernier mot.
  • Beaucoup de clients (c’est humain !) peuvent penser que s’ils ne voient pas le manager de transition in situ dans leurs locaux c’est que ce dernier ne travaille pas, et donc qu’ils n’en ont pas pour leur argent …
  • Enfin, et c’est un fait, beaucoup de situations de management de transition requièrent de fréquents échanges informels…notamment pour détecter les signaux faibles … Les visioconférences créent une forme d’asymétrie entre celui ou celle qui est à l’aise avec les nouveaux outils de communication et ceux qui le sont moins … De même la qualité de la connexion internet est différente entre les centre villes et les périphéries …Mettre en place des changements avec des personnes qui n’osent pas exprimer leurs ressentis ou qui comprennent un mot sur deux parce que la connexion est mauvaise peut conduire à des incompréhensions voire des catastrophes …

En résumé :

L’émergence d’un modèle hybride (alternance de présentiel et télétravail) est une bonne chose pour les entreprises et aussi pour les cadres dans les Directions Financières. Souvent happés par la lourdeur du quotidien, la gestion des exceptions ou les urgences diverses, le télétravail permet aux managers de sortir de enchaînement infernal de réunions à rallonge ; de pouvoir de temps en temps se concentrer sur des tâches précises et de réfléchir à des sujets de fond…pour mieux les traiter ensuite.

La prétention ou l’empressement de certains managers de transition à vouloir aller au-delà de ce que l’entreprise cliente considère comme acceptable en termes de télétravail les dessert. Le client (l’entreprise) comme le cabinet de management de transition a toujours le choix de proposer la mission à un autre manager de transition plus en phase avec la culture, les attentes ou les pratiques de l’entreprise cliente dans ce domaine.

L’équipe Objectif CASH

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

6 décembre 2022
Management / Prospective

Optimisez vos budgets avec le management de transition !

« Les choses mystérieuses ne s’expliquent que par des choses plus mystérieuses encore. » Jean Ray Cette maxime va comme un gant…
24 novembre 2022
Management / Prospective

Il en va du management de transition comme de la…

Vite ! Précipitez-vous ! Cette exposition est formidable ! En quelques salles et quelques dizaines d’œuvres nous comprenons l’évolution dans les thèmes et…
15 novembre 2022
Management / Prospective

Le cinéma nous livre régulièrement des leçons de management !

Des leçons de vie tout court ?   Avec « Sans filtre » film primé à Cannes en 2022 et « Reprise en main »…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire