Management de Transition : Parmi tous les candidats, pour qui voter ?

Publié le 8 mars 2022
Management / Prospective

A un moment il va bien falloir nous décider…Départager les deux candidats les plus valables…

D’un côté, il y a Proust. Le premier sociologue de l’individu ?

D’abord perçu comme le romancier des sentiments et de la psychologie…Proust est tellement adulé que cela ne peut être que cela… De plus en plus d’experts le rattachent au courant des écrivains du réel (avec Balzac, Flaubert, Maupassant, Zola etc.). Les individus ne sont pas seulement mus par leurs passions…Chaque individu appartient à des groupes ou à des cercles…Et l’on connaît l’humour et la cruauté du grand écrivain quand il s’agit de décrire telle ou telle sous strate de la bourgeoisie ou du peuple. La recherche, roman ou essai ? Proust ne tranche pas…C’est là son génie. A chacun de lire et de dire…

Mais on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec le monde d’aujourd’hui.

Prenez les réseaux sociaux…par définition un outil qui s’adresse à chaque individu pour présenter son « moi de surface » ou son « moi profond ». Que constate-ton dans la pratique ? Les individus, plutôt que de chercher à se singulariser afin de se rendre désirables, les individus, nos semblables, nos frères et sœurs, cherchent tous à mettre en avant leur appartenance à des groupes ou à des cercles …A la fin, parce que toutes et tous utilisent les mêmes mots clés, tous les profils se ressemblent … Vous avez dit mimétisme ?

De l’autre côté, il y a Camus…Lui aussi souvent récupéré à toutes les sauces…

Camus c’est celui qui bizarrement a écrit : « Je n’ai rien contre l’humanisme. Je le trouve un peu court… » encourageant chacun d’entre nous à dépasser notre condition humaine, c’est-à-dire nos intérêts à court terme … Comme par exemple quand à chaque nouveau fléau ou à chaque nouveau péril, nous, les humains, essayons de voir le problème à hauteur d’homme c’est-à-dire en le minimisant…Parmi les humanistes visés par Camus, il y avait ceux qui avaient un peu naïvement et rapidement qualifié la 1ère guerre mondiale de « der des der ». Camus s’en prenait aussi à toutes les formes de paresses ou de raisonnements qui produisent de l’oubli et de l’amnésie collective. Oui peut-être qu’après la pluie vient le beau temps mais peut-être que non… Peut-être s’agit-il de l’alternance des saisons mais peut-être s’agit-il aussi d’un dérèglement du climat ?

D’autres exemples ?

Plus près de nous on peut constater que le virus et ses nombreux variants ne pensent pas comme nous…Que nous nous sommes un peu trop vite, semble-t-il, gargarisés de l’arrivée du monde d’après…

Pour compléter son propos, Camus est celui qui a aussi écrit « La bêtise insiste toujours, on s’en apercevrait si l’on ne pensait pas toujours à soi. »»

Voilà pour les deux derniers candidats en lice.

A moins que nous en ayons oublié quelques-uns en route.

A vous de nous dire !

L’équipe Objectif CASH

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

10 avril 2024
Management / Prospective

Vous et votre leadership : Y a-t-il un nec plus…

Face à l’IA générative beaucoup de CEO et de CFO de notre réseau nous interrogent. Comment faire pour conserver son…
29 mars 2024
Management / Prospective

Certification des managers de transition : Ce à quoi vous…

C’était prévu. Maintenant c’est officiel. La nouvelle Directive Européenne sur les activités de services aux entreprises entrera en vigueur le…
12 mars 2024
Management / Prospective

Les chiffres qui comptent – 2ème partie

Au cours de la première partie nous nous en sommes pris aux journalistes économiques qui ne poseraient pas toujours les…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire