La cause animale encore et toujours…

Publié le 21 février 2023
Management / Prospective

Quel rapport avec nous ?

Un petit chat égaré écrasé Gare Montparnasse par un TGV…

Nous avons tous récemment été émus par ce fait divers.

Fait divers ou fait de société ?

Que chacun se mette successivement à la place

  • De la propriétaire du chat et de sa fille
  • Des agents SNCF en charge de la sécurité et aussi du respect des horaires
  • Des passagers qui avaient peut-être des correspondances à prendre (ou d’autres chats à fouetter)
  • Du chat lui-même (le pauvre) et pourtant il nous est dit qu’il avait validé son billet
  • Des fonctionnaires de police, des avocats et des magistrats qui seront chargés des suites judiciaires de l’affaire

Et l’on se rendra compte qu’en l’espèce nous sommes plus proches du fait de société que du fait divers.

La cause animale, encore et toujours …

Quel rapport avec nous ?

Nous dans les entreprises, nous les consommateurs, nous les usagers du service public, nous les citoyens, nous les justiciables …

Il y a quelques jours dans le JDD (numéro du 29 Janvier 2023) un collectif de députés Verts (mais pas que) publiait une chronique intitulée « Il faut stopper le massacre des dauphins ».

Objectif : rappeler que sur la côte atlantique il est de moins en moins rare de retrouver des dauphins rejetés par l’océan sur les plages. Plus de 300 dépouilles ont ainsi été recensées en Vendée, en Gironde et en Charente-Maritime en 2022.

A chaque fois mutilés, la queue ou les nageoires abîmées ou sectionnées.

300 c’est beaucoup mais c’est très peu au regard du massacre. Chaque année selon les biologistes plus de 10 000 cétacés périssent dans le Golfe de Gascogne.

La faute à la pêche industrielle, aux filets des chaluts, aux engins de pêche non sélectifs. Pris dans les filets beaucoup de mammifères meurent asphyxiés…

Et pourtant des solutions existent, des ONG sont mobilisées etc. Des questions restent aussi en suspens …

Que faire si on arrête la pêche chaque année pendant quelques mois ? Comment combler le manque à gagner pour les pêcheurs ? Qui paye ?

Et aussi en définitive : Comment nourrir des gens ?

On veut diminuer la consommation de viande. L’élevage est pointé comme responsable des gaz à effet de serre.

Comment nourrir les gens si viandes et poissons sont prohibées ?

Le JDD dans la même édition (29 Janvier 2023) nous donne la solution quelques pages plus tôt.

Dans les Côtes d’Armor, un groupe Norvégien tente d’implanter une usine à saumons.

Objectif : produire sur place 8 000 tonnes de poisson par an.

Le projet ne plaît pas à grand monde précise l’article malgré les 100 emplois promis.

Les raisons de la fronde contre ce « projet hors sol » sont nombreuses : « On va faire grossir sur terre une espèce qui grossit en mer ; et saler de l’eau douce puis la dessaler avant de la rejeter ».

Peur des déchets …la Bretagne est déjà bien frappée par le problème avec l’élevage intensif des porcs…

L’industriel réplique « Le zéro déchet cela n’existe pas ! ».

Tout le monde s’invective et est prêt à s’empoigner…

Comment nourrir les gens ?

La question demeure …

La question animale dépasse les enjeux de l’industrie agroalimentaire…

L’exemple de l’usine à saumons est caractéristique. On aurait pu prendre l’exemple d’une usine à insectes / grillons…

Enjeu de société…

S’il n’y a pas de solution miracle …alors ….Vite débattons !

L’équipe Objectif CASH

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

23 janvier 2024
Management / Prospective

Management de Transition : Tout et son contraire ?

Vous êtes tous des acteurs ou des observateurs avisés de notre beau métier qu’est le management de transition… A minima…
11 janvier 2024
Management / Prospective

RSE : C’est bien aussi quand les dirigeants d’entreprises lèvent…

Découvrez dès maintenant notre programmation 2024 avec plus de 50 % de nouveautés dans les thématiques traitées … Marre des…
4 janvier 2024
Management / Prospective

« Faire des ETIncelles avec les ETI ! »

Ensemble faire de 2024 l’année des ETI … Aujourd’hui, la France compte 5.600 ETI, qui pèsent 33 % de l’export…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire