IDÉE REÇUE N°10 : LE MANAGEMENT DE TRANSITION C’EST UN MARCHÉ EN PLEIN BOOM !

Publié le 16 novembre 2020
Management / Prospective

Nous le répétons à longueur d’année, il n’y a pas à proprement parler de marché du management de transition. C’est un leurre entretenu par des officines qui n’ont rien d’autre à dire sur nos activités et qui au gré des saisons se laissent porter par la prétendue « vague » du management de transition.

Il n’y a pas de marché car chaque besoin exprimé par les clients est particulier. Rien que pour la Finance, notre spécialité, quel rapport entre une mission de trésorerie à la Défense, déploiement de Kyriba par exemple, avec une mission de contrôle de gestion industriel en région ou encore une mission dans un CSP en Europe de l’Est, sans compter les missions de CFO ou de Contrôleur Financier en Afrique ou de levée de fonds dans une Biotech.

Vous aurez beau chercher : aucun rapport. A chaque fois c’est du cousu main. A chaque fois on retombe sur un très petit nombre d’équipes de managers capables de prendre rapidement en charge la mission. Un tellement petit nombre qu’il ne peut constituer à lui seul un marché ; ni même un sous marché.

Quant au marché en « plein boom », là encore il faut s’entendre sur les définitions. Il y a effectivement chaque année une progression des besoins exprimés. Les chiffres réels sont très éloignés des chiffres annoncés par les mêmes officines ci-dessus. Il s’agit d’activités de niches, soumises aux aléas de la conjoncture. De plus, quand on fait la somme des contraintes en mission :

  • Eloignement géographique (1/3 des missions sur Paris Ile de de France, 1/3 en Régions et 1/3 à l’international)
  • Obligation de faire (il ne s’agit pas de dire « ya ka faucon »)
  • Promiscuité sur le terrain avec des équipes que l’on n’a jamais choisi
  • Durée des missions aléatoires et surtout terme jamais connu à l’avance (on ne sait jamais si on part pour un sprint ou pour un marathon)

 

Nous retombons toujours sur les mêmes scores : beaucoup d’appelés et peu d’élus. Sur une vingtaine de dirigeants ou de managers qui au départ disent s’intéresser au management de transition, concrètement un ou deux transforment.

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

11 juin 2024
Management / Prospective

Guerre des talents : Ce que veulent les jeunes et…

Les grands groupes pas si mieux traités que les ETI ? Selon une étude BVA pour la Fondation Jean-Jaurès et la…
4 juin 2024
Management / Prospective

Attirer et recruter des talents… Soigner l’entreprise par les plantes…

Nous l’avons rappelé il y a quelques semaines dans une chronique sur notre chaîne YouTube Objectif CASH. Toute crise, toute…
30 mai 2024
Management / Prospective

Management de transition : Être ou ne pas être dans…

Vaste sujet pour les dirigeants d’entreprises qui hésitent parfois à avoir recours au management de transition… Vaste sujet également pour…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire