Gestion de crise : We don’t need another hero !

Publié le 2 mars 2021
Management / Prospective

Les défaillances d’entreprises en baisse de 39% en France en 2020…

En 2020, le nombre de défaillances d’entreprises françaises a reculé de 39% sur un an, a révélé le 10 Février 2021 la Banque de France. Le phénomène s’observe dans tous les secteurs et pour la plupart des catégories d’entreprise, « sans que cela puisse être analysé d’un point de vue économique », écrit l’institution.

Cette baisse, qui n’indique pas une réduction du nombre d’entreprises en difficulté, précise la Banque de France, résulte en premier lieu « de l’impact momentané qu’ont eu à la fois la période de confinement sur le fonctionnement des juridictions commerciales et les évolutions réglementaires qui ont modifié temporairement les dates de caractérisation et de déclaration de l’état de cessation de paiements ».

Ce repli est également la conséquence « de l’ensemble des mesures de soutien qui apportent des aides de trésorerie ou permettent aux entreprises de réduire ou retarder le paiement de certaines charges, et donc le risque de faire défaut sur ces paiements (mesures d’activité partielle, prêts garantis par l’État avec remboursements différés, fonds de solidarité, moratoires, etc.) ».

« Réfléchissez ! »

C’est ce que disait Catherine Deneuve, une autre star planétaire, dans une publicité à la télévision pour la privatisation d’une grande banque (Indosuez ?). Sous-entendu « Les performances passées ne présagent pas des performances futures ».

L’Etat a fait sa part. Aux entreprises de faire la leur. C’est-à-dire de bien faire ce qu’elles savent faire ; de le faire plus vite et peut-être mieux si c’est possible.

Les entreprises n’ont pas besoin de managers de crise ni de tous ces gourous du restructuring…

Juste besoin de renforts ponctuels çà et là …pour aller plus vite que la concurrence …pour franchir le cap…faire le saut qualitatif qui permettra dans quelques mois de passer devant les concurrents …ou de creuser l’écart avec eux…de faire le break comme on dit en tennis …

Donc oui aux managers de transition ! Non aux managers de crise !

Oui à la transformation des entreprises dans la sérénité ! Non au chaos !

Objectif : Rebondir vite et bien ! Pas de compter les cadavres…

Les crises on sait où cela commence et pas où cela s’arrête…

Pour terminer cette chronique nous aimerions citer Voltaire

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé »

Alors ? Qu’attendons-nous ?

L’équipe Objectif CASH

Faire cohabiter Tina Turner, Catherine Deneuve et Voltaire dans une chronique sur le management de transition …

2021 : Tout est possible !

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Autres articles sur le même sujet

10 avril 2024
Management / Prospective

Vous et votre leadership : Y a-t-il un nec plus…

Face à l’IA générative beaucoup de CEO et de CFO de notre réseau nous interrogent. Comment faire pour conserver son…
29 mars 2024
Management / Prospective

Certification des managers de transition : Ce à quoi vous…

C’était prévu. Maintenant c’est officiel. La nouvelle Directive Européenne sur les activités de services aux entreprises entrera en vigueur le…
12 mars 2024
Management / Prospective

Les chiffres qui comptent – 2ème partie

Au cours de la première partie nous nous en sommes pris aux journalistes économiques qui ne poseraient pas toujours les…

Contactez-nous

Vous proposer un parcours client personnalisé adapté à vos besoins pour construire ensemble la réussite de vos missions…

QUEL EST LE PROFIL DE VOTRE ENTREPRISE ?

Contactez-nous

Contactez-nous

01 56 59 09 40

    Être rappelé

    * champ obligatoire